Pédagogie – Bien-être – Respect

Notre charte de vie

que chaque enfant s’engage à respecter
  • J’arrive à l’heure le matin.
  • Dès que la cloche sonne, je me range calmement à l’endroit prévu.
  • Je suis propre et soigné.
  • Je ne fais pas aux autres ce que je n’aimerais pas qu’ils me fassent.
  • Je suis poli :
    – je dis bonjour, s’il vous plait, pardon, merci, au revoir,…
    – je laisse d’abord passer les adultes.
  • Je suis serviable.
  • Je n’interromps pas celui qui parle, je l’écoute et je demande la parole pour m’exprimer.
  • Je prends soin de mes affaires et j’ai de l’ordre dans mon plumier, dans mon cartable et dans mon bureau.
  • Je respecte mon environnement :
    – je prends soin du matériel mis à ma disposition,
    – je veille à la propreté des locaux que j’occupe,
    – je n’abime pas les arbres et ne piétine pas les plantations,
    – je respecte le règlement des toilettes et de la cour de récréation,
    – je jette les déchets dans les poubelles adaptées.
  • Je suis responsable de mes actions et je réparerai ou remplacerai ce que j’aurai cassé ou endommagé.
  • Je ferai signer régulièrement mon journal de classe par mes parents.

 Je m’engage à respecter cette charte.

Projet d’école

Les valeurs

  • Autonomie
  • Convivialité
  • Dépassement de soi
  • Respect de la différence
  • Respect des règles de vie collective : chartes d’école, de classe et individuelle)
  • Respect de l’environnement : tri des déchets, presque zéro déchet, presque zéro plastique

Le pédagogique

  • Néerlandais dès la 2e maternelle
  • Natation de la 3e maternelle à la 3e primaire
  • Cours philosophiques au choix  et éducation à la citoyenneté et à la philosophie
  • Classes de dépaysement et de découvertes dans chaque degré en primaire
  • Travail en ateliers en maternelle et en primaire
  • Nombreux aménagements structurels pour faciliter le confort des enfants dans leurs apprentissages (casques, sièges adaptés, coussins, …)
  • Respect du rythme des enfants. Pour les petits : sieste jusqu’à quatre ans et présence d’une puéricultrice
  • Musique en classe (jeunesses musicales)
  • Référentiels construits au cours des cycles 3 et 4
  • Elocution dès la 3e primaire
  • Parrainage des enfants
  • Travaux à domicile : devoirs 3 x/semaine, leçons régulières (collaboration souhaitée avec les parents)
  • Evaluations :
    • travail journalier : 3 bulletins / année
    • en juin :  épreuves externes en P2, P4 et P6 et internes en P5
  • Remédiation, différenciation et intégration
  • Présence d’une logopède dans l’école
  • Année complémentaire en cas de stricte nécessité et avis du PMS

L’environnement scolaire

  • Ambiance conviviale et caractère familial
  • Cadre de vie verdoyant et agréable, potager
  • Une seule implantation pour primaires et maternelles
  • Classe d’accueil séparée
  • Cour de récré spacieuse et bien aménagée avec zones d’activités
  • Bibliothèque (prêt de livres et temps de lecture pendant les récrés) et partenariat avec la bibliothèque communale E. Jacobs
  • Salle polyvalente (Education physique et animations culturelles)
  • Salle informatique

Les services (temps scolaire et extra-scolaire)

  • Repas chauds variés, aliments essentiellement bio et de saison
  • Collations saines identiques pour tous
  • Activités parascolaires variées
  • Garderies de 7.15 à 18.00 (mercredi : 16.00)
  • Etude organisée par des enseignants
  • Disponibilité des enseignants avant 8.35
  • 3 réunions de parents par an + rencontres ponctuelles si nécessaire
  • Implication active et dynamique de l’association de parents
  • Festivités : fête de l’automne, fancy fair, …

Bien-être à l’école


Notre école est particulièrement attentive au bien-être de ses élèves et l’équipe est formée à différentes techniques de gestion de conflits.

La cour de récréation est pensée en différents espaces et un planning d’occupation des jeux a été instauré pour que chaque enfant puisse profiter au mieux des moments de détente en toute sécurité. Les petits d’accueil et de 1re maternelle bénéficient d’une cour qui leur est réservée.

Les classes sont aménagées de façon à permettre aux enfants de s’y sentir à l’aise ; certaines sont équipées de ballons, coussins…  Toutes les classes sont pourvues d’un coin lecture.

On y pratique l’écoute attentive, on apprend à exprimer ses émotions et des cercles de paroles sont organisés régulièrement. Dans certaines classes (P2 et P3), des animations de relaxation sont organisées pendant le temps scolaire par une personne spécialisée.

 

Règlement d’ordre intérieur

1. Horaire de cours des élèves

En primaire :
Lundi : de 8h40* à 12h15  et 13h15 à 15h35
Mardi : de 8h40* à 12h15  et 13h15 à 15h35
Mercredi : de 8h40* à 12h15
Jeudi : de 8h40* à 12h15  et 13h15 à 15h35
Vendredi : de 8h40* à 12h15  et 13h15 à 15h00

Soit 30 périodes, dont 24 avec les titulaires, 2 de néerlandais, 2 d’éducation physique et 2 d’éducation philosophique.
* Rassemblement : voir paragraphe 3 

En maternelle :
Lundi : de 8h40 à 11h50 et 13h15 à 15h30
Mardi : de 8h40 à 11h50 et 13h15 à 15h30
Mercredi : de 8h40 à 12h15
Jeudi : de 8h40 à 11h50  et 13h15 à 15h30
Vendredi : de 8h40 à 11h50  et 13h15 à 14h35

Soit 28 périodes, dont 26 avec les titulaires et 2 de psychomotricité.

2. La garderie

Horaires :
La garderie accueille les enfants le matin dès 7h15 jusque 8h25 et le soir de 15h45 à 18h00. Le mercredi, elle se termine à 16h00 et le vendredi, elle débute à 14h40 pour les maternelles et 15h10 pour les primaires.

Elle est payante (voir point 6) pour tous les enfants arrivant avant 8h00 le matin et ceux présents en fin de journée à partir de 16h00 (le vendredi, 15h00 pour les maternelles et 15h30 pour les primaires). Les enfants arrivant après 8h00 le matin ou partant de l’école avant 16h00 ne seront donc pas pris en compte pour le paiement de la garderie.

En cas de retard le soir pour venir chercher leur(s) enfant(s), les parents sont priés d’avertir dès que possible le personnel de surveillance au  02 720 87 99  et, si pas de réponse, au 0472 42 80 48 (GSM de la garderie).
Attention, au-delà de 18h00, les enfants ne sont plus couverts par l’assurance de l’école et cette période n’est pas comprise dans les heures de travail des surveillants. Les retards non signalés ou récurrents font donc l’objet d’une pénalité.

Pour les enfants qui suivent un cours parascolaire et qui n’ont pas souscrit à l’abonnement, la garderie est payante 10 min après la fin du cours à raison de 3 € par présence. Pendant ce moment, les enfants sont sous la responsabilité du professeur de parascolaire.

Inscription et paiements :
Le montant mensuel de la garderie s’élève à 14 €  pour le premier enfant et de 9 € pour les autres enfants d’une même fratrie.
Exceptionnellement cette année, pour les 4 premiers mois de l’année (jusqu’en décembre 2019), la 1e tranche de 56 € pour le 1er enfant et 36 € pour le 2e, est à verser sur le compte n° BE67 0016 8150 3787 de l’APEP en mentionnant les prénom, nom et classe de l’enfant.  Pour ceux qui en avaient l’habitude, merci donc de ne pas effectuer de paiement pour l’année complète.
Un nouveau système vous sera communiqué prochainement concernant le paiement à partir de janvier 2020.

Toute personne ne souhaitant pas souscrire à la formule de l’abonnement mensuel devra s’acquitter, dès le début de l’année, d’une carte de 10 présences d’un montant de 30 €.

3. Rentrée et sortie des classes + accès à l’école                    

A la première sonnerie (8h35), les élèves de primaire se rangent sur la ligne blanche dans l’espace qui leur est spécialement réservé; les parents laissent alors libre l’endroit prévu pour les rangs.
Dès lors, les rencontres avec les institutrices doivent avoir lieu avant 8h35.

A la sonnerie suivante (8h40) : alors que tous les élèves de primaire ont quitté la cour, les élèves de maternelle  se dirigent vers leur local.  Les parents ont la possibilité d’accompagner leur enfant jusqu’à la classe (moment d’accueil).
Pour 9h00, les parents ont quitté les lieux.

A partir de la 1re maternelle, les arrivées au-delà de 9h00 doivent rester exceptionnelles  car elles perturbent la bonne marche de la première activité.

Le soir, les classes maternelles sortent par la grille du côté du champ où ils sont attendus par leurs parents sauf en pré-maternelle où les parents viennent récupérer leur enfant dans la classe. Les primaires sortent du côté opposé.

Les élèves sont tenus de rentrer chez eux de la manière prévue sur la fiche signalétique. Les enfants ne sont confiés à une tierce personne que sur autorisation de la personne responsable.

Les parents veilleront à se garer correctement afin d’assurer une sécurité maximale aux abords de l’école (un parking est à leur disposition derrière l’église).

Les rendez-vous durant les heures de cours restent exceptionnels et ne peuvent se faire qu’après demande écrite et dûment motivée des parents.  
L’accès aux bâtiments (classes et couloirs) est interdit aux externes durant les heures scolaires, sauf autorisation spéciale de la direction.
Tout objet oublié sera déposé au bureau de la direction qui transmettra.
Il est strictement interdit de pénétrer dans l’école en dehors des heures de classes.

Chaque parent veillera à refermer correctement la grille après son passage.

4. Le règlement de la cour de récréation
 
L’élève se trouve dans les zones récréatives et en respecte l’organisation.
Il respecte l’environnement et trie ses déchets.
Il respecte le matériel mis à sa disposition et les règles de jeux.
Il surveille son langage et fait attention aux plus petits.
Il ne joue pas à la bagarre et ne porte pas d’autres enfants.
Il ne grimpe que sur les jeux prévus à cet effet.
Il respecte le règlement des toilettes.
Sur le banc de l’amitié, il attend un ami, sur le banc de la paix, les enfants règlent leurs conflits et sur le banc de la réflexion, l’enfant réfléchit à ses actes.
Si le drapeau est rouge, les ballons sont interdits et on se protège de la pluie.
Avant de rentrer en classe, on range le matériel et on passe aux toilettes si nécessaire.
Quand la cloche sonne, les enfants se rangent directement.
Des sanctions sont prévues en cas de non-respect de ce règlement (voir point k.)

5. Fréquentation scolaire et procédure en cas d’absence des élèves

Sont soumis à l’obligation scolaire les enfants qui fréquentent la section primaire et tous ceux qui, en maternelle, auront atteint l’âge de 6 ans au 31 décembre de l’année scolaire en cours. Les élèves y étant soumis doivent suivre assidûment et régulièrement toutes les heures de cours prévues à l’horaire.

Les présences sont relevées systématiquement le matin et l’après-midi. Toute absence doit être motivée.

Sont admis comme valables les motifs suivants :

  • Indisposition ou maladie de l’enfant.
  • Décès d’un parent jusqu’au 4ème degré.
  • Cas de force majeure ou circonstance exceptionnelle.
  • Convocation par un tribunal.

Les justifications écrites des parents doivent être fournies aux titulaires de classes dans les 3 jours ouvrables qui suivent l’absence, sur un document fourni par l’école.
Un appel téléphonique peut tenir lieu de justificatif en cas de non-retour à l’école dans les trois jours.

En cas de non-justification ou passé le délai légal, l’absence n’est pas acceptée par la direction.
Attention, après neuf demi-journées d’absence, l’école est tenue d’en informer la Direction générale de l’Enseignement obligatoire qui prend les mesures qui s’imposent.

6. Responsabilités et perte de matériel

Les élèves sont soumis à l’autorité de la direction et des membres du personnel, dans l’enceinte de l’établissement scolaire et en dehors de celui-ci lors d’activités extérieures organisées par l’école.
Pour toutes activités festives auxquelles sont conviés les parents, ceux-ci sont responsables de leur enfant (fancy fair et autres).
Seuls les objets à caractère scolaire sont autorisés dans l’enceinte de l’école. Les élèves sont personnellement responsables de leur matériel et de leurs vêtements, y compris lors d’activités extérieures (ex piscine). Il est vivement recommandé de ne pas apporter d’argent ou d’objet de valeur. La direction décline toute responsabilité en cas de perte, de vol ou dégradation d’objets personnels.

L’utilisation du GSM ou smartphone et autres est interdite pendant les heures scolaires ainsi qu’à la garderie (dans certains cas particuliers, le téléphone est accepté par la direction mais l’appareil restera éteint durant les heures de cours). L’élève pris en flagrant délit se verra confisquer son appareil pour un temps déterminé.

Chacun veillera à respecter le matériel et les locaux; tout dommage causé sciemment sera réparé aux frais de l’auteur.

7. Journal de classe et communication

En primaire, les élèves tiennent un journal de classe dans lequel figurent les leçons et les tâches à effectuer à domicile. Ils y apportent le plus grand soin.
Les informations générales sont, soit consignées dans la farde d’avis ou dans le journal de classe, soit envoyées par mail aux parents.

Les documents officiels seront signés régulièrement par la personne responsable de même que le bulletin en primaire (y compris les notes de néerlandais et cours philosophiques).

8. Tenue vestimentaire, hygiène

Nous exigeons une tenue correcte, décente, une propreté parfaite, par respect   de soi et d’autrui. Les talons hauts, mini-jupes, mini-shorts, dos-nus et le maquillage ainsi que la casquette en classe sont proscrits.
Les vêtements perdus seront en dépôt à l’école jusqu’au 30 juin puis seront envoyés à des œuvres caritatives.

Sachant qu’il est fortement déconseillé par le corps médical, le cartable à roulettes sera évité.  

Nous demandons aux parents une vigilance particulière vis à vis des poux

9. Paiements
Un certain nombre d’activités et de services tels que les sorties, les classes de dépaysement, les repas chauds, la garderie, les activités parascolaires et la natation sont proposés aux enfants moyennant certaines conditions et modalités de paiement. Les parents effectuent les paiements le plus rapidement possible exclusivement par virement. Aucun paiement en liquide ne sera plus demandé.

10. Enfants malades

En cas de problème médical survenant à l’enfant pendant la journée et nécessitant un avis, les parents sont avertis au plus tôt par téléphone et ils jugeront du suivi à apporter.

Pour rappel, les médicaments ne peuvent être administrés aux enfants que pour terminer un traitement pour lequel l’enfant n’est pas ou plus contagieux. Dans ce cas, l’institutrice ne lui donnera que sur demande écrite et une posologie claire fournie en même temps que le médicament.
Un enfant malade ne peut intégrer l’école pour éviter la contamination des autres élèves.

11. Sanctions applicables aux élèves.
En fonction de la gravité des faits, l’élève pourrait se voir affliger :
– le rappel à l’ordre par une note au journal de classe ou sur une fiche de réflexion adaptée à son âge à faire signer par la personne responsable ;
– un travail écrit présenté sous diverses formes (réflexion sur l’acte commis, phrase à copier, travail supplémentaire, …)
En cas de problème grave pouvant perturber la bonne organisation de l’école, une rencontre avec les parents s’avèrera utile et sera programmée.

12. Droit à l’image 
Peuvent être prises les photos et les vidéos des élèves représentant des activités normales de l’école (dans la classe, voyages scolaires, classes de dépaysement, fêtes de l’école, journées sportives) en vue d’illustrer ces dernières.
Elles pourront être diffusées ou publiées sur le site de l’école, sur un CD remis aux parents concernés ou éventuellement dans la presse locale.
A défaut d’opposition, les personnes exerçant l’autorité parentale sont considérées y consentir.
Ces mêmes personnes possèdent les droits d’information, d’accès, de rectification ou d’opposition au traitement des images les concernant. Toute demande y relative doit être adressée à la direction.

13. Exclusion définitive

L’article 77 bis du décret du 24 juillet 1997 impose l’insertion du paragraphe suivant dans le règlement d’ordre intérieur :

Les faits graves suivants sont considérés comme pouvant justifier l’exclusion définitive :

  • Dans l’enceinte de l’établissement ou hors de celle-ci :
  • tout coup et blessure porté sciemment par un élève à un autre élève ou à un membre du personnel de l’établissement;
  • le fait d’exercer sciemment et de manière répétée sur un autre élève ou un membre du personnel de l’établissement une pression psychologique insupportable, par menaces, insultes, injures, calomnies ou diffamation ;
  • le racket à l’encontre d’un autre élève de l’établissement ;
  • tout acte de violence sexuelle à l’encontre d’un élève ou d’un membre du personnel de l’établissement.
  • Dans l’enceinte de l’établissement, sur le chemin de celui-ci ou dans le cadre d’activités scolaires organisées en dehors de l’enceinte de l’école :
  • la détention ou l’usage d’une arme.

Chacun de ces actes sera signalé au centre P.M.S. de l’établissement dans les délais appropriés, comme prescrit par l’article 29 du décret du 30 juin 1998 visant à assurer à tous les élèves des chances égales d’émancipation sociale, notamment par la mise en œuvre de discriminations positives.

L’élève sanctionné et ses responsables légaux seront informés des missions du centre P.M.S., entre autres, dans le cadre d’une aide à la recherche d’un nouvel établissement.

Sans préjudice de l’article 31 du décret du 12 mai 2004 portant diverses mesures de lutte contre le décrochage scolaire, l’exclusion et la violence à l’école, après examen du dossier, le service compétent pour la réinscription de l’élève exclu peut, si les faits commis par l’élève le justifient, recommander la prise en charge de celui-ci, s’il est mineur, par un service d’accrochage scolaire. Si l’élève refuse cette prise en charge, il fera l’objet d’un signalement auprès du Conseiller de l’Aide à la Jeunesse. 

Sans préjudice de l’article 30 du Code d’Instruction criminelle, le chef d’établissement signale les faits visés à l’alinéa 1er, en fonction de la gravité de ceux-ci, aux services de police et conseille la victime ou ses responsables légaux, s’il s’agit d’un élève mineur, sur les modalités de dépôt d’une plainte.» 

Depuis septembre 2019, le projet de collations saines a été mis en place pour tous les élèves.

  • Le lundi, ce sera la soupe bio fournie par notre traiteur TCO comme l’année passée.
  • Le mardi, ce sera des légumes frais (tomates cerises, concombre, carotte, chou-fleur, …) et des fruits séchés (pomme, banane, mangue, raisins, …) fournis par Sana&Co (sanaco.be).
  • Le mercredi, ce sera comme de coutume pour les primaires mais nouveau pour les maternelles : les fruits frais apportés par les enfants.
  • Le jeudi, ce sera les biscuits (7 variétés différentes) fournis par Sana&Co.
  • Le vendredi, ce sera diversifié : galette de riz, de maïs, crêpe pour la chandeleur, fromage, biscotte, chocolat… une tournante.

Mercredi, jour du fruit !

Depuis plusieurs années maintenant, l’école a mis sur pied l’action « Mercredi, jour du fruit » pour donner aux enfants l’envie de manger des collations saines et par là contribuer modestement à leur faire prendre de bonnes habitudes alimentaires. Est-il encore nécessaire de rappeler que nos enfants, tout en se dépensant moins, mangent de plus en plus de produits sucrés ? Les conséquences sont connues de tous !

Partant d’un problème de santé, nous nous sommes bien vite rendu compte que cette action menait à un moment bien sympathique et convivial et que ce temps de partage apportait bien plus que des vitamines à nos enfants ! Chacun se réjouit de découvrir le panier apporté par un copain de classe et pour nous les grands, c’est un plaisir de voir ces mines réjouies dans la cour tantôt croquant à pleines dents dans une pomme savoureuse, tantôt dégustant les raisins « de la vigne de la maison » tellement plus goûteux que ceux du magasin !

Chouette initiative, merci aux parents pour leur collaboration et … VIVE LE MERCREDI !

Notre école participe depuis 2013 aux classes d’eau en brabant Wallon :

Les Classes d’eau sont un stage de 2 jours dont l’objectif est de sensibiliser les enfants (de la 2èmeà la 6ème année du cycle primaire) à la problématique de l’eau. L’idée est de provoquer un changement d’attitude en préparant les enfants à devenir les « hydro-citoyens » de demain, c’est-à-dire des personnes plus conscientes et plus respectueuses des ressources en eau.

Le programme des Classes d’eau a été mis au point avec l’appui de la Communauté française et de la Région wallonne.
Dans le cadre de cette coopération, le stage offre une initiation aux sciences et aux activités d’éveil de sorte que les enfants deviennent de véritables acteurs du développement durable.

Convaincus par la vocation de ce projet, nous avons décidé, dès 2013, de le concrétiser en collaboration avec l’Intercommunale du Brabant wallon (IBW), chargée de l’assainissement des eaux usées dans la Province du Brabant wallon.

Nos Classes d’eau se déroulent à la station d’épuration de la Vallée de la Dyle à Basse-Wavre. Elles sont ouvertes aux  écoles – tous réseaux d’enseignement confondus – situées sur le territoire commun d’activité de l’IECBW et de l’IBW.

Classes de dépaysement

En primaire, nos élèves partent en classes de dépaysement dans chaque cycle du primaire.

Les 1e et 2e années partent trois jours ensemble découvrir la mer durant trois jours à Koksijde avec, au programme, découverte de la faune et de la flore marine, des dunes en y ajoutant les plaisirs de la plage, bien évidemment.

Les 3e et 4e années se mettent au vert pendant cinq jours à Landenne/s/Meuse pour découvrir la vie à la ferme et les activités en forêt.

Les élèves de 6e année, quant à eux, prennent la direction de la Haute Savoie pour apprendre ou perfectionner la pratique du ski mais aussi pour faire connaissance avec la vie à la montagne pendant une semaine.

Ces activités, inscrites dans notre projet d’établissement, sont obligatoires et donnent l’occasion, aux enfants et à leurs enseignantes, de se connaître autrement. Ce sont des moments très attendus et inoubliables dans la scolarité des élèves.

La gratuité dans l’enseignement fondamental

« Article 100 du décret du 24/07/1997 « Missions » § 1er. Des dotations et des subventions de fonctionnement annuelles et forfaitaires sont accordées pour couvrir les frais afférents au fonctionnement et à l’équipement des écoles, et à la distribution gratuite de manuels et de fournitures scolaires aux élèves soumis à l’obligation scolaire.

§ 2. Dans l’Enseignement maternel, ordinaire et spécialisé, aucun minerval direct ou indirect ne peut être perçu. Sans préjudice du paragraphe 3, un pouvoir organisateur ne peut en aucun cas formuler lors de l’inscription ou lors de la poursuite de la scolarisation dans une école une demande de paiement, directe ou indirecte, facultative ou obligatoire, sous forme d’argent, de services ou de fournitures.
Dans l’Enseignement primaire et secondaire, ordinaire et spécialisé, aucun minerval direct ou indirect ne peut être perçu hors les cas prévus d’une part par l’article 12, § 1erbis de la loi du 29 mai 1959 modifiant certaines dispositions de la législation de l’enseignement, d’autre part par l’article 59, § 1er, de la loi du 21 juin 1985 concernant l’enseignement. Sans préjudice des
dispositions du présent alinéa et des paragraphes 4 à 6, un pouvoir organisateur ne peut en aucun cas formuler lors de l’inscription ou lors de la poursuite de la scolarisation dans une école une demande de paiement, directe ou indirecte, facultative ou obligatoire, sous forme d’argent, de services ou de fournitures.

§ 3. Dans l’Enseignement maternel, ordinaire et spécialisé, sans préjudice des alinéas 2 et 3, aucun frais scolaire ne peut être perçu et aucune fourniture scolaire ne peut être réclamée aux parents ou à la personne investie de l’autorité parentale, directement ou indirectement.
Seuls les frais scolaires suivants, appréciés au coût réel, peuvent être perçus :
les droits d’accès à la piscine ainsi que Ies déplacements qui y sont liés ;
les droits d’accès aux activités culturelles et sportives s’inscrivant dans le projet
pédagogique du pouvoir organisateur ou
dans le projet d’établissement ainsi que les déplacements qui y sont liés. Le Gouvernement arrête le montant total maximal toutes taxes comprises qu’une école peut réclamer par élève pour une année d’étude, un groupe d’années d’étude et/ou pour l’ensemble des années d’étude de l’enseignement maternel;
les frais liés aux séjours pédagogiques, avec ou sans nuitées, organisés par l’école et s’inscrivant dans le projet pédagogique du pouvoir organisateur ou dans le projet d’établissement ainsi que les déplacements qui y sont liés. Le Gouvernement fixe le montant total maximal toutes taxes comprises qu’une école peut réclamer par élève pour une année d’étude, un groupe d’années d’étude et/ou pour l’ensemble des années d’étude de l’enseignement maternel.

Seules les fournitures scolaires suivantes ne sont pas fournies par les écoles : le cartable non garni, le plumier non garni et les tenues vestimentaires et sportives usuelles de l’élève.
Aucun fournisseur ou marque de fournitures scolaires, de tenues vestimentaires ou sportives usuelles ou prescriptions qui aboutissent au même effet ne peut être imposé aux parents ou à la personne investie de l’autorité parentale.

Les frais scolaires autorisés visés à l’alinéa 2, 1′ à 3°, ne peuvent pas être cumulés en vue d’un paiement forfaitaire et unique. Ils sont imputés à des services précis et effectivement organisés. Les montants fixés en application de l’alinéa 2, 2° et 3°, sont annuellement indexés en appliquant aux montants de l’année civile précédente le rapport entre l’indice général des prix à la consommation de janvier de l’année civile en cours et l’indice de janvier de l’année civile précédente.

§ 4. Dans l’enseignement primaire, ordinaire et spécialisé, ne sont pas considérés comme perception d’un minerval les frais scolaires appréciés au coût réel suivants :
les droits d’accès à la piscine ainsi que Ies déplacements qui y sont liés ;
les droits d’accès aux activités culturelles et sportives s’inscrivant dans le projet pédagogique du pouvoir organisateur ou dans le projet d’établissement ainsi que les déplacements qui y sont liés. Le Gouvernement fixe le montant total maximal toutes taxes comprises qu’une école peut réclamer par élève pour une année d’étude, un groupe d’années d’étude et/ou. sur l’ensemble des années d’étude de l’enseignement primaire;
les frais liés aux séjours pédagogiques, avec ou sans nuitées, organisés par l’école et s’inscrivant dans le projet pédagogique du pouvoir organisateur ou clans le projet d’établissement ainsi que les déplacements qui y sont liés. Le Gouvernement fixe le montant total maximal toutes taxes comprises qu’une école peut réclamer par élève pour une année d’étude, un groupe d’années d’étude et/ou sur l’ensemble des années d’étude de l’enseignement primaire.

Aucun fournisseur ou marque de fournitures scolaires, de tenues vestimentaires ou sportives usuelles ou prescriptions qui aboutissent au même effet ne peut être imposé aux parents ou à la personne investie de l’autorité parentale.

Les frais scolaires autorisés visés à l’alinéa 2, 1° à 3°, ne peuvent pas être cumulés en vue d’un paiement forfaitaire et unique. Ils sont imputés à des services précis et effectivement organisés. Les montants fixés en application de l’alinéa ter, 2 et 3°, sont indexés annuellement en appliquant aux montants de l’année civile précédente le rapport entre l’indice général des prix à la consommation de janvier de l’année civile en cours et l’indice de janvier de l’année civile précédente.

§ 5. Dans l’enseignement primaire et secondaire, ordinaire et spécialisé, les frais scolaires suivants peuvent être proposés à l’élève s’il est majeur, ou à ses parents ou à la personne investie de l’autorité parentale, s’il est mineur, pour autant que le caractère facultatif ait été explicitement été porté à leur connaissance.

les achats groupés ;

les frais de participation à des activités facultatives ;

les abonnements à des revues ;

Ils sont proposés à leur coût réel pour autant qu’ils soient liés au projet pédagogique.

§ 6. Les pouvoirs organisateurs sont tenus, dans la perception des frais, de respecter les dispositions de l’article 11, Les pouvoirs organisateurs n’impliquent pas les élèves mineurs dans le processus de paiement et dans le dialogue qu’ils entretiennent avec les parents ou la personne investie de l’autorité parentale à propos des frais scolaires et des décomptes périodiques.
Le non-paiement des frais ne peut en aucun cas constituer,, pour l’élève, un motif de
refus d’inscription ou d’exclusion définitive ou de toute autre sanction même si ceux-ci figurent dans le projet pédagogique ou dans le projet d’établissement.

Les pouvoirs organisateurs peuvent, dans l’enseignement primaire et secondaire, ordinaire et spécialisé, mettre en place un paiement correspondant au coût moyen réel des frais scolaires visés aux paragraphes 4 et 5.

Dans l’enseignement obligatoire, aucun droit ou frais, direct ou indirect, ne peut être demandé à l’élève, à ses parents ou à la personne investie de l’autorité parentale, pour la délivrance de ses diplômes et certificats d’enseignement ou de son bulletin scolaire.


§ 7. La référence légale et le texte intégral du présent article sont reproduits dans le règlement d’ordre intérieur de chaque école
ainsi que sur l’estimation des frais réclamés visés à l’article 101, § 1.i-, et les décomptes périodiques visés à l’article 101 §2.

Les activités scolaires

Education physique

La tenue se compose d’un t-shirt blanc, d’un short ou d’un caleçon uni de couleur sombre et d’une paire de sandales blanches. Le tout doit être marqué au nom de l’enfant et enfermé dans un sac de toile.
Pour les enfants de maternelle, le mercredi et le vendredi, jours de psychomotricité, une tenue adaptée est fortement souhaitée.

Natation

Ce cours est obligatoire pour les enfants pour lesquels le cours est organisé (M3, P1, P2 et P3).
Les élèves de M3 et de P1 se rendent à la piscine Quinot à Nivelles alors que les P2 et les P3 suivent les cours à Sport Village à Ohain.
La non-participation doit être exceptionnelle, et justifiée par un certificat médical.
Malgré l’intervention de l’administration communale dans les droits d’entrée à la piscine en plus du financement des moniteurs, un montant reste à charge des parents.

Néerlandais

Le cours de néerlandais est dispensé aux élèves à raison de 2 fois 25 min/semaine en 2e et 3e maternelles et de 2 périodes de 50 min en primaire. Il est offert par l’administration communale jusqu’en 4e année primaire.

Cours philosophiques

En primaire, les enfants suivent une période de citoyenneté/philosophie et une période de religion, de morale ou une deuxième de citoyenneté. Le choix se fait en juin pour l’année suivante et ne peut être changé par la suite.
Attention, si votre choix se porte sur un cours peu suivi, il peut arriver que votre enfant soit retiré du groupe classe pour suivre son cours.

Activités sportives et culturelles

Ces activités sont inscrites dans notre projet d’établissement ; elles sont donc obligatoires.

Activités prévues :

  • pour tous :
    • 1 animation scientifique (B Marenne)
    • 1 ou 2 spectacles de théâtre
    • 1 journée sportive
    • 1 ou 2 voyages scolaires
  • de P2 à P6 : 2 jours en classes d’eau
    En P6, un abonnement au JDE est proposé.

Classes de dépaysement

L’école organise des classes de dépaysement 3 fois pendant le cursus primaire :
– En 1e ou 2e année, les enfants partent en classes de mer 3 jours.
– En 3e ou 4e année, ils partent en classes vertes 5 jours.
– En 6e année, le voyage en classe de neige dure 8 jours.

La participation financière des parents est plafonnée à 45 € selon les dispositions du nouveau décret.
Attention, les classes de dépaysement n’interviennent pas dans le plafond.